Onebox definition : quand Google a tout faux !

Par RESONEO
le 15 Déc 2015
dans SEO
Onebox definition : quand Google a tout faux !

Google cherche depuis longtemps maintenant à nous donner des réponses instantanées dans ses résultats sur des requêtes comme « météo paris », « sortie le reveil de la force », ou encore « Ta Katie t’a quitté ». Avec le développement de boites d’informations issues de sources externes, Google est devenu un voleur de contenu comme ceux que son algorithme combat.

Bien que la mise en avant de définitions dans la Onebox ne soit pas un sujet récent, nous avons commencé à voir ce type de résultat apparaître en France il y a environ un an.

Depuis, il nous arrive régulièrement de constater des incohérences assez flagrantes dans la récupération des définitions. C’est toute la complexité d’adapter au français un algorithme conçu pour la langue de Shakespeare.

En voici quelques exemples.

« Mezzanine »

Parfois, la définition, bien que correcte, est clairement hors sujet par rapport à l’intention de l’internaute et notamment quand on observe les autres types de résultats organiques affichés. Par exemple, sur la requête « Mezzanine » tout laisse à croire que l’internaute recherche des informations sur cette pièce à vivre. Quand Google nous parle de l’album de Massive Attack, il est clairement à côté de la plaque !

mezzanine

Chercher des information sur une pièce à vivre et voir la présentation de l’album de Massive Attack sorti en 1998

« Mettre en exergue »

Dans d’autres cas, on se demande bien ce qui a pu se passer pour que Google nous fournisse cette définition. Par exemple, sur la requête « Mettre en exergue », la définition ne répond pas du tout à la question et le site utilisé comme source est hors sujet.

Google bug définition

Je vous invite à visiter le site source pour comprendre l’incohérence

« Rater »

La rapprochement sémantique de certains termes entraine parfois des catastrophes. Ici par exemple, sur la requête « Rater » (le verbe), Google nous présente la définition de l’organe : la rate.

Rate ou rater ?

Rate ou rater ?

« Livrer »

Dans le même acabit, sur la requête « Livrer » (dans le sens : livrer un pizza), Google affiche la définition de « livre » (le bouquin) sauf que cette définition se rapporte au court métrage de Magali Negroni sorti en 2001.

Livre ou Livrer ?

Un livre, Le Livre ou Livrer ?

« Montre automatique »

Dans d’autres cas, la définition est correcte, mais c’est la source de celle-ci qui pose problème. Sur « Montre automatique » par exemple, si l’on souhaite accéder à la définition complète sur la source nous arrivons sur la 404 d’un domaine racheté il y a peu.

montre automatique

Quand la source de la définition n’existe plus…

« Plaid »

Concluons avec un dernier cas qui illustre bien que Google est à côté de la plaque sur la conception de ses Onebox definitions avec la requête « Plaid ».

Du linge de maison à l'assemblée du temps des mérovingiens

Du linge de maison à l’assemblée de la période des mérovingiens

Arrêtons-nous là pour aujourd’hui 😉 Quand on sait que Google pourrait déployer en France d’autres « instant answers » comme des tutoriels ou l’étymologie des mots, il y a fort à parier que nous ne soyons pas au bout de nos surprises !

Vous avez un projet ?

Vous aimerez aussi

Google Marketing Live 2022

Acquisition

Google Marketing Live 2022

Nous étions présents à Zurich les 24 et 25 mai pour rencontrer tous les experts produits et découvrir toutes les […]

Taux d’optimisation sur Google Ads : explications et avantages

Acquisition

Taux d’optimisation sur Google Ads : explications et avantages

Lancé il y a maintenant quelques années déjà, l’Optiscore (ou taux d’optimisation, en français) est de plus en plus exploité […]