Linkbaiting et stratégie avancée de netlinking

Par RESONEO
le 15 Mai 2012
dans SEO
Linkbaiting et stratégie avancée de netlinking

La genèse du moteur de recherche de Google repose sur l’exploitation d’un brevet baptisé « Method for Node Ranking in a Linked Database » déposé par son co-fondateur Lary Page (ou plus exactement Lawrence Edward Page) en 1998. Plus connue sous le nom de Page Rank, cette ingénieuse méthode de classement des documents en fonction du nombre de citations (qui sur le Web se concrétisent par des liens hypertextes) et de l’autorité du référent est encore aujourd’hui prépondérante dans l’algorithme du moteur de recherche.

La mise en place d’une stratégie de génération de liens entrants vers un site reste donc essentielle pour lui permettre d’émerger dans les premières pages de résultats. Les liens spontanés étant relativement rares (contrairement à ce que peut dire Matt Cutts dans ses vidéos pour webmasters), il est important de se préoccuper sérieusement de son netlinking. D’autant plus si l’on s’occupe d’un business qui n’est pas propice à la propagation naturelle de ses messages, un site de crédit à la consommation ayant bien moins de chances d’obtenir des liens naturels qu’un site de dessins humoristiques…

Il existe de nombreuses manières d’augmenter le nombre et la qualité des liens externes pointant vers un site. Nous nous attarderons aujourd’hui sur celle que l’on nomme « linkbaiting« .

Le linkbaiting, c’est quoi ?

Dans un billet publié sur son blog en 2006, Matt Cutts a proposé cette définition du linkbaiting :

I think of “linkbait” as something interesting enough to catch people’s attention, and that doesn’t have to be a bad thing. There are a lot of ways to do that, including putting in sweat-of-the-brow work to generate data or insights, or it can be as simple as being creative. You can also say something controversial to generate discussion (this last one gets tired if you overuse it, though). Sometimes even a little bit of work can generate a reason for people to link to you.

Et en français, ça veut dire quoi ? Le linkbaiting consiste à mettre en ligne une publication assez intéressante pour capter l’attention et donner envie aux internautes de faire des liens vers celle-ci. Ce terme peut être traduit par « appâtage de lien » ou « pêche aux liens ». Plutôt que de faire soi-même du netlinking, on va aider ou déclencher l’envie aux autres (je ne parle pas de ceux-là hein !) de le faire à notre place.

Cette définition est d’ailleurs proche de celle présentée dans les Guidelines de Google (en français cette fois-ci) :

Le meilleur moyen pour que d’autres sites créent des liens pertinents vers le vôtre consiste à créer un contenu original et pertinent pouvant gagner rapidement en popularité au sein de la communauté Internet. Plus votre contenu est utile, plus vous avez de chances qu’un autre utilisateur le trouve pertinent pour ses lecteurs et propose un lien vers celui-ci. Avant de prendre une décision, quelle qu’elle soit, vous devez vous poser la question suivante : cela présente-t-il un quelconque intérêt pour mes visiteurs ?

Si l’on y réfléchit deux secondes, c’est en fait un retour aux sources du Web. On fait naturellement un lien pour citer une information intéressante et pour la partager avec les autres que ce soit sur son blog personnel, sur un chat, sur Twitter, par email, sur un forum de discussion, etc.

Le linkbaiting est intimement lié à l’utilisation de leviers exploités notamment en Social media marketing permettant de créer un ramdam (pour ne pas dire buzz ;)) ou optimiser la viralité d’une image, d’une vidéo, d’un site web, d’un service en ligne, etc.

Evolution du netlinking du site milliondollarhomepage.com

Evolution du netlinking du site milliondollarhomepage.com

Quelques règles de bases

Avant de développer des idées de link baiting, revenons sur quelques règles basiques mais fondamentales.

Un environnement pérenne

Assurez-vous d’inviter les internautes à faire des liens vers des urls que vous pourrez conserver intactes sur la durée. Une stratégie SEO efficace repose en grande partie sur l’utilisation d’urls pérennes. A quoi bon créer des portes d’entrée pour les robots sur votre site si celles-ci débouchent sur des erreurs 404 ? Et si vous n’avez pas encore tenté l’expérience du linkbaiting, il y a de grandes chances pour que votre site ait déjà des liens externes pointant vers des pages 404, des pages cul de sac ou des redirections (et hop, voici une reco à 10 000 dollars, c’est cadeau :)).

Exemple de convergence de liens vers un objectif principal

Exemple de convergence de liens vers un objectif principal

Qu’est-ce qui intéresse les gens ?

Parmi les contenus les plus viraux sur la toile, on retrouve invariablement les mêmes types de sujets abordés : l’humour, le sexe, l’argent, le trash, l’insolite, l’utile, le controversé et… les chats (si si, je vous jure). Aborder ce type de communication « funky » peut paraître dangereux ou risqué, mais c’est une des clés du succès.

Le web 2.0 a entraîné la capacité de n’importe quel internaute à prendre la parole sur le Web. Et croyez moi, il y en a des choses qui se disent chaque jour. Pourquoi donc ne pas en profiter et donner la parole à votre communauté, les personnes qui vous connaissent, aiment votre marque, ou on envie de parler de vos produits ou de votre service. Servez-vous en !

N’oubliez pas également que les personnes les plus aptes à générer des liens vers votre site sont en majorité issus de la génération Y. Par abus de langage, on les nomme également les geeks. Ne comptez pas sur madame Michu pour être actrice de notre netlinking (quoi que…). Votre cible sera donc plus sensible à un konami code, à un meme ou a des références cinématographique cultes qu’à une campagne de pub traditionnelle.

Objectif business

Cela peut sembler trivial, mais gardez bien en tête que vous avez un ou des objectifs à atteindre (ventes, visibilité, notoriété, etc.). Toutes les actions que vous entreprendrez, devront d’une manière ou d’une autre vous permettre d’y tendre.

Faites le point

Avant de vous lancer dans l’aventure du linkbaiting, pourquoi ne pas faire le point et exploiter ou optimiser l’existant ? Peut-être avez vous déjà lancé un mini-site pour organiser un jeu concours qui aujourd’hui ne possède pas de liens « SEO friendly » vers votre site principal ? Il est également possible que vous possédiez une communauté d’internautes avec laquelle vous n’interagissez pas et qui pourrait vous rendre de sérieux services pour améliorer votre positionnement dans les moteurs de recherche. Il y a d’autant plus de chances pour que ce soit le cas, si vous avez déjà plusieurs années de présence sur Internet.

L’impulsion de départ

Il est nécessaire, pour ne pas dire indispensable, de donner une forte impulsion au contenu viral que vous souhaitez propager sur la toile pour que les internautes se l’approprient et le partagent à leur guise. Pour mener à bien cette étape, vous pourrez utiliser les leviers plus traditionnel du netlinking.

Prise de risque

Le linkbaiting consiste à laisser faire le travail aux autres. Cela peut paraître risqué de perdre la main sur votre communication, de laisser le web parler de vous sans vous demander votre avis, et de prendre un chemin plus éloigné de ce que vous pratiquez traditionnellement, mais c’est pourtant une des clés du succès.

Quelques idées de linkbaiting

Comme tout bon cuisinier qui se respecte nous n’allons pas vous donner nos recettes mais vous fournir la liste des ingrédients essentiels pour que la mayonnaise prenne en vous présentant des opportunités que vous pourriez utiliser pour donner envie aux internautes de vous citer.

Donner et partager

La générosité est toujours payante tôt ou tard, c’est aussi bien valable dans la « vraie » vie que sur la toile. Vous possédez certainement un grand nombre de données ou avez les moyens de les produire. Faites en profiter tout le monde et vous en serez récompensés.

Pourquoi par exemple ne pas ouvrir une plateforme d’open-data que les internautes pourraient reprendre, mixer à leur façon, présenter sous la forme d’une infographie ou d’un service novateur, l’intégrer à un service existant ou tout simplement s’en servir comme source d’information pour une étude ce qui vous vaudra d’être cité comme source de l’information ?

Schéma récapitulatif de l’Open Data

Schéma récapitulatif de l’Open Data

Les outils en ligne qui ont connu le succès ont (presque) tous débuté par une version gratuite permettant à tout un chacun de le tester, de partager son avis et d’en faire écho. Et si vous mettiez gratuitement à la disposition de tous un service que vous utilisez déjà pour votre propre compte ?

Vous avez réalisé ou participé à la conception d’un étude de marché, d’une recherche, d’un livre blanc, d’un dossier ou d’un guide ? Et si vous la partagiez ? Qu’il s’agisse du traitement d’un sujet généraliste ou d’un sujet très pointu, le profil des internautes est si vaste qu’il y aura au moins une personne pour vous lire et distribuer votre document à son entourage.

Osez parler de vous, raconter votre histoire, conter vos péripéties d’entrepreneur, prendre la parole ou ouvrir un blog. Faites un premier pas vers les autres, cette forme de partage plus personnelle, plus humaine, sera un vecteur de votre communication en ligne.

Vous êtes fier du template HTML de votre site ou de votre blog ou vous avez développé un outil qui n’existait pas pour votre propre compte ? Proposez aux internautes de pouvoir le réutiliser en y intégrant subtilement un lien retour.

Le contenu viral

La recette miracle du buzz n’existe pas, enfin pas à ma connaissance. Mais on peut tout de même identifier quelques manières de faire qui peuvent aider à augmenter la viralité de votre contenu.

Contenu Viral

Est-ce que quelqu’un va avoir envie de faire un lien vers mon contenu ?

Proposez des best-of, des listes d’éléments, permettez que votre contenu puisse être consulté aussi rapidement qu’il sera partagé. Restez bref, au risque de perdre rapidement vos lecteurs.

Ne cherchez pas à tout prix à copier les bonnes idées de vos concurrents, inspirez-vous en mais par pitié ne nous infligez pas un vulgaire copier-coller ! L’exclusivité et l’originalité de votre contenu sera beaucoup plus intéressante. Certes cela pourrait susciter la controverse, générer un bad buzz, mais rares sont ceux qui en sont morts. Au contraire, ce peut être une bonne occasion de tester le « lol marketing« . Si vous êtes le premier à traiter d’un sujet, vous aurez de fortes chances d’être identifié comme référent dans votre domaine d’activité et d’être cité à chaque fois que l’on parlera de lui.

Saupoudrez votre contenu d’une pincée d’humour, de références à des évènements qui parlerons à tous, et n’hésitez pas à citer vos pairs, à renvoyer vos visiteurs chez des personnes faisant autorité dans leur domaine. Gardez en tête que nous sommes des humains avant tout et pas des robots !

Lancez un mini site pour détailler une opération évènementielle, présenter votre histoire, parler de vous sous un autre angle, présentez votre mascotte, et n’oubliez pas de faire en sorte que la popularité acquise par celui-ci profite à votre site principal.

Pourquoi ne pas vous lancer dans la production d’une vidéo virale ou non qui pourrait tout simplement présenter qui vous êtes. Vous avez loupé le coche des flash mobs et des lib dub, mais à vous d’inventer la nouvelle tendance !

Les challenges

Les jeux vidéos passionnent, le jeu Angry Bird a passé la barre des 350 millions de téléchargements, les chiffres des ventes de jeux vidéos explosent. Pourquoi ne pas en profiter et proposer un jeu, un quiz (souvenez-vous du quiz SEO de RESONEO ;)) ou un concours permettant aux participants de se confronter les uns aux autres, de remporter un cadeau ou d’être félicité pour le score réalisé ? Déclenchez l’envie chez les participants de partager ce résultat ou d’inviter leurs amis à vous rejoindre.

Une question netlinking sur le Quiz SEO de RESONEO

Une question netlinking sur le Quiz SEO de RESONEO

Votre activité off-line

Tout ce que vous pourrez faire en off-line pourra impacter votre SEO. On a souvent tendance à oublier ce point. Vous participez à un salon, à une conférence, à un barcamp, à un twapéro, à un projet hors du web, vous sponsorisez un évènement ou un projet ? Voilà autant de raisons pour obtenir des liens depuis le site des organisateurs.

Ce type de rencontre peut également déboucher sur une interview des intervenants ou des personnes présentes. Ne soyez pas timide, profitez de cette occasion pour parler de vous, de votre société, de vos produits ou de votre service. Votre intervention aura de grandes chances de se retrouver sur la toile.

Donner la parole aux internautes

Donnez les moyens aux internautes de partager leurs avis, créez un espace de discussion, de partage d’astuces, d’envoi de photos ou de vidéos, de publication de retours sur expérience, ouvrez leur les portes de votre blog… Mieux vaut qu’on parle de vous dans un environnement que vous maîtrisez plutôt que chez les autres, non ?

Et plus important encore, ne soyez pas spectateur de tout cela. Interagissez avec les personnes qui vous parlent ou qui parlent de vous. Ne les laissez pas jeter une bouteille à la mer, saisissez cette chance de pouvoir obtenir de précieuses informations pour améliorer vos produits ou votre service.

Ce type d’action vous sera autant utile qu’il le sera pour vos clients. Et votre façon de faire pourra même être reprise comme exemple de communication dans des études de cas et ainsi pourra potentiellement vous faire gagner de précieux liens.

Donner les moyens aux internautes

Lorsque l’on aime un contenu, on a envie de le partager. Facilitez la vie des internautes, proposez-leur de le partager sur les réseaux sociaux en intégrant les boutons prévus à cet effet, proposez un code HTML embed prêt à copier/coller. Vous aurez d’autant plus de chances de voir naître de nouveaux backlinks.

Embed dailymotion

Un code embed sur Dailymotion.com

Proposez aux internautes d’intégrer sur leur blog ou sur leur site un widget qui pourra leur permettre de proposer un service supplémentaire à leurs visiteurs.

Si vous avez été bien attentif, vous aurez certainement remarqué que cet article contient de nombreux liens pouvant vous permettre d’approfondir les idées de linkbaiting développées dans cet article, à vous d’en faire bon usage !

Vous avez des bonnes idées de linkbaiting ? Partagez-les et discutons-en dans les commentaires ci-dessous ! Et n’oubliez pas : si vous lancez votre opération, faites en un making of, partagez les résultats générés, vous bénéficierez certainement de reprises sur des blogs et espaces communautaires dédiés au web marketing 😉 #2eme-effet #kisskool

Vous avez un projet ?

Vous aimerez aussi

Google Universal Analytics prend sa retraite

Webanalytics

Google Universal Analytics prend sa retraite

Comme nous vous l’annoncions en mars, Google Universal Analytics est sur le point de fermer et ne collectera plus de [...]
RESONEO dans le Top 3 du Google Digital Champions 2022

Acquisition

RESONEO dans le Top 3 du Google Digital Champions 2022

Pour la deuxième année consécutive, nous nous plaçons sur le podium du programme de formation Google Digital Champions : nous [...]