Les horaires d’ouverture des établissements sont un critère de référencement local

Par Marianne
le 18 Déc 2023 À jour
4 min de lecture
Les horaires d’ouverture des établissements sont un critère de référencement local

La liste des critères de ranking, c’est un peu comme la recette de la sauce Big Mac.
C’est le Saint Graal que tout SEO aimerait se procurer. Alors quand des indices fuitent, toute la communauté est en émoi.
Dernièrement, c’est un critère de référencement local qui a fait parler de lui… On vous explique tout dans cet article !

L’explication officielle de Danny Sullivan sur son compte Searchliaison

D’où vient cette découverte ?

Jeudi 7 décembre, Joy Hawkins, personnalité importante du monde SEO, lève l’alerte.
D’après ses analyses, Google utiliserait un nouveau critère de ranking : les horaires d’ouverture.
Selon elle, il s’agit même d’un critère majeur : “nous constatons que les établissements disparaissent littéralement dans le paysage local lorsqu’ils ne sont pas ouverts”.
Un véritable bouleversement des résultats locaux, dont les 1ers signaux détectés remontent au lancement de la core update de novembre 2023.
Elle partage cette découverte sur le réseau X (ex Twitter), et son post s’envole : Plus de 35 000 vues en moins de 10 jours.
Portée par cette visibilité, elle décide d’interpeller directement Danny Sullivan, responsable Public Search Liaison pour Google.

Tweet initial de Joy Hawkins (@JoyanneHawkins) alertant sur l’utilisation des horaires d’établissement comme critère de référencement local.

Quelle est l’explication officielle de Google sur ce critère de référencement local ?

Face à l’engouement de la communauté SEO autour de cette question, Danny Sullivan s’empare du sujet.
Il annonce remonter le point aux équipes; avant de faire une déclaration par voie de Tweet le vendredi 15 décembre.

Tweet de Google Search Liaison (Danny Sullivan) au sujet des horaires d’ouverture comme étant un critère de ranking.
Tweet de Google Search Liaison (Danny Sullivan) au sujet des horaires d’ouverture comme étant un critère de ranking.

Il explique que les horaires d’ouverture sont utilisés depuis longtemps “dans le cadre de [leurs] systèmes de classement locaux”.
Mais surtout, il précise qu’ils sont devenus “un signal plus fort pour les requêtes non liées à la navigation”.
C’est-à-dire, toute requête générale qui n’est pas liée à un business en particulier (exemple : “bureaux RESONEO Paris 12” est une requête navigationnelle. “Agence SEO” n’en est pas une).

Comme tout changement qui impacte les requêtes hors marque, l’annonce du poids grandissant de ce critère a effrayé la communauté.

Faut-il craindre des dérives ?

Peut-être que oui…

Les SEOs sont réputés pour leur curiosité, et leur esprit de défi.
Entendons par là qu’ils ont une fâcheuse tendance à vouloir déjouer les règles de Google.
Si les horaires d’ouverture deviennent un critère de référencement local “hors marque” important, alors il y a fort à parier que certaines personnes peu scrupuleuses vont ajouter des horaires fictifs sur leur fiches Google Business Profile.

Peut-être que non !

Il faut savoir raison garder : les techniques douteuses pour grappiller des places sur Google n’ont jamais fait long feu.
Sur ce sujet, Danny Sullivan le répète jour après jour : les mises à jour de l’algorithme sont régulières, ce qui semble un game changer aujourd’hui ne sera peut-être plus vrai demain.
Par ailleurs, on peut compter sur Google pour ajuster tout cela au fil des semaines / mois si “l’astuce” est galvaudée.

Exemple de mail de suspension de fiche Google Business Profil, partagé par Molly Youngblood (@mygeigermeister) sur le réseau social X


Décidément, les updates se multiplient, mais Google et les SEOs n’ont pas fini de jouer au chat et à la souris !

L’avis de notre expert

Mickael Le-Du, consultant SEO référent d'expertise référencement local chez RESONEO

“Il n’est pas surprenant que certaines fiches Google Business Profile se fassent suspendre par Google. Un des critères les plus importants demeure l’harmonisation des données. Si une fiche GBP affiche “ouvert 24/24” mais que les annuaires, le site et autres sources de données tierces affichent le contraire, il y a peu de chances que cela soit bien crédible. N’oublions pas qu’afficher une information mensongère peut avoir des répercussions sur les notes et donc faire baisser le ranking d’une fiche In fine (en plus de risquer une suspension de fiches).”

Mickaël Le-Du, référent d’expertise Référencement Local chez RESONEO

Affaire à suivre donc, comptez sur nous pour vous tenir informés !
Si vous avez remarqué d’importants mouvements de visibilité sur vos requêtes locales, n’hésitez pas à nous contacter.

Vous avez un projet ?

Vous aimerez aussi

RESONEO remporte le trophée eNPS de Zest pour son engagement collaborateurs

RESONEO remporte le trophée eNPS de Zest pour son engagement collaborateurs

Inside RESONEO

Le 6 mai dernier se tenait le Zest Day à Paris. Un événement organisé par Zest, la solution digitale pour [...]
Les grandes annonces du Google Marketing Live 2024

Les grandes annonces du Google Marketing Live 2024

Acquisition

“Nous nous retrouvons pour cette édition dans ce qui est peut-être le moment le plus bouleversant de l’histoire.”C’est en ces [...]