Retour sur la conférence Google I/O de mai 2024

Par Marianne
le 15 Mai 2024 À jour
7 min de lecture
Retour sur la conférence Google I/O de mai 2024
Sundar Pichai, directeur Général de Google, lors de la conférence Google I/O le 14 mai 2024 (Mountain View)
Sundar Pichai, directeur Général de Google, lors de la conférence Google I/O le 14 mai 2024 (Mountain View)

Google I/O, d’une conférence pour développeurs à une keynote grand public mondiale

L’audience du Google I/O semble avoir bien changé depuis sa première édition en 2008.

À l’origine, Google avait conçu cette conférence annuelle afin de rassembler et animer sa communauté de développeurs. 2 jours d’échanges et d’annonces autour des produits de la firme pour faire adhérer les profils techniques, qui en deviennent de fervents ambassadeurs (On se souvient de l’annonce de Google Chrome en 2009, ou les Google Glass en 2012 par exemple…).

Cette grand-messe, dont le nom lui-même est un clin d’œil à un concept mathématique, avait pourtant cette année des airs de keynote grand public mondiale.

Sous les applaudissements tonitruants d’un public déjà conquis, Sundar Pichai, directeur général de Google, a partagé les tendances du marché et des annonces produits majeures autour de l’IA (sans surprise).

Voici les annonces majeures qui ont marqué l’évènement.

AI Overviews, Ask Photos… Les grandes annonces de Google

Google SGE est renommée “AI Overviews” et débarque dès aujourd’hui aux USA

La promesse ? Traiter des demandes complexes à multi critères : jusqu’à 10 requêtes combinées en un seul input, puis restituer une réponse générée par l’IA en quelques secondes seulement.

Mais les recherches textuelles ne sont pas les seules à profiter de l’apport de Gemini !
Avec Google Lens, il sera prochainement possible de poser une question à l’oral en filmant votre environnement, pour que Google vous apporte une solution.
Par exemple : Demandez oralement “Où trouver cette paire de chaussures de trail ?” en filmant les pieds du gagnant du marathon de Valence, et Google vous présentera plusieurs alternatives d’achat.

D’ici la fin de l’année, Google estime qu’un milliard d’utilisateurs auront accès à AI Overviews.

Les performances sur le bloc AI Overviews vont être disponibles sur la Google Search Console

Cette annonce répond à une interrogation partagée par de nombreux SEOs depuis plusieurs mois.
Au même titre que vos performances sur les résultats images ou web, vos performances sur Gemini seront également disponibles sur votre interface web Google Search Console.

Google s’apprête à déployer un filtre mondial “web”, pour n’afficher que les contenus texte

Google a annoncé l’arrivée d’un nouveau filtre de résultats, disponible à la fois sur mobile et desktop.
Baptisé “Web”, celui-ci n’affichera que des résultats textuels.
L’objectif ? Mettre en avant des contenus plus détaillés pour des utilisateurs qui souhaitent approfondir un sujet; et plus facilement accessibles pour les utilisateurs souffrant d’une connexion limitée à internet.

Affichage du nouveau filtre “Web” de Google, en dessous de la barre de recherche
Affichage du nouveau filtre “Web” de Google, en dessous de la barre de recherche

Le déploiement de ce filtre a débuté hier, pour tous les marchés.

”Ask Photos”, une nouvelle fonctionnalité d’interprétation visuelle basée sur Gemini, sera disponible dès cet été

Cette nouvelle fonctionnalité analyse vos images et vidéos à partir de votre prompt pour contextualiser vos assets.
Si vous possédez par exemple un dossier avec les différents logos de votre marque au fil des ans, vous pouvez utiliser Ask Photos pour vous décrire l’évolution de votre logo…
Les ponts entre contenus textuels et visuels sont de plus en plus nombreux !

Nano, la version de Gemini optimisée pour mobile, va être intégrée aux smartphones Android

Heureux les détenteurs de smartphones Android !
Google entend intégrer Gemini Nano, une version optimisée pour mobile. L’occasion de profiter des fonctionnalités de l’IA générative au quotidien depuis sa poche.
Attention toutefois, il faudra que votre appareil soit bien compatible.

Comment Google envisage l’avenir du Search et de l’IA

Trilium et Gemini au service des grandes accélérations IA de Google

Au-delà des annonces détaillées ci-dessus, le Google I/O a été l’occasion pour Google de partager ses dernières avancées technologiques.

  • Google a indiqué que Trilium, sa 6ème génération de TPU (Tensor Processing Unit – des ces puces ultra performantes dédiées à l’IA), sera sur l’infrastructure Google Cloud dès 2025. Cette génération promet de quasiment quintupler les performances de calculs par rapport à la génération précédente.
  • Google étend désormais la context window de Gemini 1.5 Pro à 2 millions de tokens. Cette version peut désormais analyser une large variété de contenus, aussi bien textuels, qu’audio ou vidéo (d’où l’annonce de la fonctionnalité « Ask Photos« )
  • Avec son nouveau modèle Gemini .5 Flash, Google fait un focus sur la vitesse de traitement (context window de 1 millions de tokens)
  • Google a également annoncé Gemma 2, sa nouvelle génération de modèles open source qui devrait être disponible “dans les prochaines semaines”
  • Prochainement, il sera possible de créer des persona (des “Gems”) pour les utilisateurs de Gemini Advanced

Mais Gemini semble avoir un avenir bien plus grand que son rôle actuel d’assistant sur Workspace.
Google a en effet dévoilé un projet encore plus impressionnant : Astra. Actuellement au stade de prototype, Astra permet d’analyser en temps réel votre environnement et de vous assister au quotidien.
Retrouver un objet perdu autour de vous, trouver un nom pour ce prototype de chaussures que vous souhaitez vendre sur votre site…
Gemini semble être l’acolyte idéal.

Démonstration du projet Astra, dans laquelle Gemini décrit en direct un extrait de code filmé avec une caméra de smartphone
Démonstration du projet Astra, dans laquelle Gemini décrit en direct un extrait de code filmé avec une caméra de smartphone

Une annonce qui a été étonnement peu reprise, alors que l’équivalent d’OpenAI, ChatGPT-4o, a fait grand bruit quelques heures auparavant.

L’avis de notre expert

À travers cet événement d’envergure mondiale, les discours visionnaires de Sundar Pichai, et des annonces majeures, Google semble vouloir démontrer sa longueur d’avance sur les sujets IA.

Malgré une update media aux USA très décriée depuis 10 jours, et une helpful content update qui continue de fâcher les SEOs depuis le mois d’avril, Google maintient la cadence de révision de son algorithme et ses filtres.

Comment interpréter le grand chamboulement actuel côté Google ? Quels impacts côtés éditeurs de site ?

Sébastien BULTÉ directeur associé et manager du pôle SEO nous donne quelques éléments de lecture :

Portrait de Sébastien BULTÉ, directeur associé et manager du pôle SEO de RESONEO
Sébastien BULTÉ, directeur associé et manager du pôle SEO de RESONEO

Les meilleures ressources pour creuser les annonces du Google I/O 2024

Le sujet vous intrigue ? Il y a de quoi !
Voici notre sélection des ressources les plus riches au sujet de cet événement :

Vous avez un projet ?

Vous aimerez aussi

Doit-on craindre l’arrivée de la mise à jour “abus de réputation” en France ?

Doit-on craindre l’arrivée de la mise à jour “abus de réputation” en France ?

SEO

Danny Sullivan l’avait annoncé sur X : les nouvelles mesures anti-spam contre l’abus de réputation ont débuté le 5 mai [...]
Retour sur Web Repair Café des Assos 2024

Retour sur Web Repair Café des Assos 2024

Inside RESONEO

Le Web Repair Café des Assos est de retour !Le 25 avril 2024 s’est tenue la 4ème édition de cet [...]