Fin du ciblage [exact] d’Adwords

Par RESONEO
le 20 Août 2014
Fin du ciblage [exact] d’Adwords

C’est la fin du ciblage exact d’Adwords

L’option « Inclure le pluriel, les fautes d’orthographe et les autres variantes proches » que Google avait mis en place (par défaut) sur nos campagnes en 2012, va être obligatoire dès fin septembre 2014.

En effet, depuis son lancement nous avions le choix d’utiliser cette option ou de « Ne pas inclure les variantes proches » conservant ainsi le ciblage exact, vraiment exact.

variantes proches

L’avantage mis en avant est le gain de trafic dû à de faibles variations orthographiques tels que les pluriels, les fautes de frappe ou d’orthographe et d’autres corrections mineures comme des espaces manquants ou superflus.

Et si ce ciblage exact était volontaire ?

Dans de nombreuses situations, il y a un intérêt à ne pas autoriser les variantes proches. Voici quelques exemples :

  • Quand la rentabilité par mot clé est connue et que les investissements sont définis en conséquence.
  • Quand une gestion des misspelling est en place.
  • Quand un compte est basé sur la séparation des termes en larges versus exacts.
  • Si nous diffusons sur les partenaires du réseau de recherche, les volumes peuvent être très différents entre le singulier et le pluriel :

variantes proches cas1

Une gestion plus importante des mots clés négatifs sera à mettre en place, même sur des campagnes de mots clés en exact.

A noter aussi, qu’il sera nécessaire d’effectuer des search query sur les termes exacts.

Désormais, que signifie exactement le terme exact ?

Lien vers le blog AdWords

Vous avez un projet ?

Vous aimerez aussi

Google Marketing Live 2022

Acquisition

Google Marketing Live 2022

Nous étions présents à Zurich les 24 et 25 mai pour rencontrer tous les experts produits et découvrir toutes les […]

Taux d’optimisation sur Google Ads : explications et avantages

Acquisition

Taux d’optimisation sur Google Ads : explications et avantages

Lancé il y a maintenant quelques années déjà, l’Optiscore (ou taux d’optimisation, en français) est de plus en plus exploité […]